EXP-graph1
3 à 4 fois le coût d’investissement.
C’est le poids des charges de fonctionnement d’un bâtiment – exploitation et entretien – tout au long de son cycle de vie. Un formidable gisement d’économies annuelles !*

EXP-graph2
Tendance forte
Le label BEPOS, les certifications HQE, LEED et BREEAM exigent en prérequis le commissioning. Il s’agit du processus intensif d’assurance sur la qualité mené de la programmation jusqu’à la première année de mise en service, voire plus. Objectif : garantir la conformité du bâtiment aux exigences du propriétaire en termes de consommations et de qualité de l’environnement intérieur.

* Source Effinergie

Face à des contraintes techniques, financières et environnementales croissantes, prévoir et garantir la pertinence de l’investissement passe par la prise en compte de l’exploitation-maintenance (PCEM), dès l’amont de l’opération. À ce titre, l’approche en coût global s’avère essentielle pour obtenir in fine une qualité économique et d’usage optimale du projet.

Fort de ses expertises dans l’ingénierie énergétique et l’AMO-AMOE environnementales, G2i a développé un service dédié d’assistance et de conseil, d’accompagnement et de pilotage en matière d’exploitation et de maintenance patrimoniales. Orientées multi-technique tous corps d’états, nos missions se déploient pour le compte d’opérateurs privés, en loi MOP ou dans le cadre de montages complexes, notamment des Partenariats Public-Privé.

Grâce à des compétences pointues et diversifiées et à une approche en coût global, G2i veille à garantir les conditions optimales d’exploitation-maintenance définies avec le maître d’ouvrage et ce, tout au long de la conduite d’opération, depuis la programmation jusqu'à l'exploitation-maintenance en passant par les phases conception et réalisation.

Pour répondre aux exigences multiples et complexes posées dans la globalité du projet, nous proposons la démarche innovante de commissioning, processus intensif d’assurance de la qualité mené de l’amont jusqu'à la mise en service. Nous intervenons aussi en seule phase exploitation : le rétro-commissioning permet alors de régler le tir en corrigeant des dysfonctionnements apparus lors de la conception, de la constrution, voire de l’exploitation du bâtiment.